Est-ce la fin d'ubuntu touch OS ?

Par , le dans Racine
Est-ce la fin d'ubuntu touch OS ?
Comme cela ne vous a probablement pas échappé, nous avons appris que Canonical, la société derrière Ubuntu Touch avait gelé les mise à jours de système d'exploitation mobile.

Est-ce que cela signifie la fin d'Ubuntu Touch OS ? Pas si sûr !
Regardons un peu mieux la situation. Ce qui a été annoncé n'est pas l'arrêt du développement d'Ubuntu Touch OS mais le gel de la publication des OTA tant que la transition snap n'a pas été finalisée.

Mais qu'est-ce que c'est snap au juste ?
Snap est un nouveau système de packaging (comme les .exe sur Windows) qui a pour but de limiter les dépendances entre les paquets.
Sans faire l'apologie des snap, voici quelques avantages que ce nouveau système de packaging offre :
- Mise à jour automatique
- moins de dépendances entre les paquets
- possibilité de retour en arrière (si une installation échoue, le système est capable de revenir automatiquement dans le dernier état stable)
- Application sandboxé (isolée du système), cela signifie qu'une application sur snap peut tourner sur TOUS les systèmes supportant snap.
- Mise à jour "delta", cela signifie que lorsqu'une app est mise à jour, au lieu de télécharger l'application entière, seule la différence entre les deux mise à jour sera téléchargée.

Donc on voit bien que snap est un système de packaging prometteur.

Mais qu'est-ce que snap a à voir avec Ubuntu Touch ?
Et bien c'est la que ça devient flou. Ubuntu n'as jamais caché son ambition de migrer à snap.
Leur ambition est d'ammener le combot Unity 8 / Mir / snap par défaut pour la prochaine LTS (18.04). Cela demande beaucoup de travail !

Examinons la situation actuelle de Canonical. Pour l'heure, Canonical dispose d'OS mobiles (Ubuntu Touch pour Meizu, BQ Aquaris, Nexus), d'un os desktop, un os serveur et un os IoT.
Chacun de ces OS dispose de son propre système de packaging (deb, click, snap).
Le gros problème de Canonical est de fournir un support pour chaque application, sur chacun de ses OS ! Après avoir discuté avec des employés de Canonical, ils m'ont confirmé que c'était ÉNORMÉMENT de travail pour maintenir les logiciels sur chacun de ces OS.
On comprend donc bien que le besoin d'un système de packaging devient pressant.

Alors pourquoi décider de stopper les OTA tant que la migration vers snap n'est pas terminée ?
Et bien, peut-être que cette fin d'année a été l'occasion pour Canonical de faire le point et ils ont pris la dure décision de stopper ce travail de packaging, dupliqué pour chaque déclinaison de l'os, afin d'économiser des ressources humaines afin de se recentrer le développement de leurs produits.
D'après Allan Pope, employé à Canonical, il n'est pas question d'arrêter les bugfix (résolution des bugs) / nouvelle fonctionnalité, les employés continuent de travailler dessus ! C'est juste qu'elle ne seront plus packagées tant que snap ne sera pas terminé.

Deux questions peuvent alors se poser :
1. Combien de temps va prendre la transition à snap ?
Et bien là, aucune réponse de leur part ! Allan n'a jamais répondu à la question. Cela est peut-être du au fait que c'est difficile à estimer. En tout cas, au pire des cas, on peut supposer pour avril 2018 (ce qui représente un travail énorme).
2. Quels devices seront compatibles snap ?
Alors c'est là que ça se gâte ! La technologie snap est compatible qu'à partir d'une certaine version du noyau Linux : 3.X (je sais plus exactement lequel).
Hors les devices mobiles sont bourrés de pilotes propriétaires, qui ne fonctionnent qu'avec une version du noyau bien précise. Malheureusement, pour les Aquaris E4.5 et E5, cette version est trop ancienne pour être compatible avec snap.
Il faut bien garder en tête que ces pilotes sont propriétaires, et les constructeurs de chipset veulent absolument éviter de les mettre à jour. Cela leur permet de vendre plus de leurs puces (les joies de obsolescence programmée).
Il est donc probable que ces matériels ne seront pas compatibles avec snap, à moins que Canonical nous prépare une surprise ?

Alors, est-ce vraiment la fin d'Ubuntu Touch ?
Et bien, pour moi le bilan est mitigé ! En effet, on comprend bien que cette "pause" devenait obligatoire.
Canonical n'a sûrement pas pris cette décision à la légère. Il devait savoir que cela provoquerait la colère de la communauté.


Mon point de vue perso ?

En préambule, je dirais que ce paragraphe ne concerne que mon opinion, et est fait de certaines suppositions.

Tout d'abord je dirais que Canonical croit vraiment ensont projet d'os convergent, mais malheureusement, pour que la sauce prenne, il faut que les autres chantiers se terminent. En Effet, Canonical savait que prendre la décision de suspendre le projet provoquerait la colère/le départ de la communauté. Mais il faut se rendre à l'évidence, je vois mal comment le mobile peut perser sans le trio unity / mir / snap.

Après, si ils ne changent pas d'orientation et ne publient plus d'OTA (mise à jour de ubuntu touch) pour au moins fixer les bugs, cela signifiera la mort de l'actuelle communauté. En effet cette OTA 14 est encore buggée ! Je dois redémarrer mon téléphone presque tous les deux jours à cause des freezes sur l'interface (qu'il n'y avait pas dans la précédent OTA), plus une multitude d'autres bugs.

Après, il faut aussi espérer que cette transition s'achève avant 2018, car 2 ans dans le monde du mobile, ça représente une éternité.

Quel autres choix pour un os libre ?

Du coup, vers quel autre os se tourner ? Et bien je n'ai pas de réponse. Perso j'ai été déçu de cette aventure ubuntu touch, on s'est beaucoup investis (niveau temps / énergie) et je ne vois pas quel autre choix il reste ?

Et bien moi je pense tenter l'aventure sur plasma-mobile. Je ne l'ai pas encore testé, mais apparemment l'os est encore très instable. Les choses basiques tels que la navigation, les appels, les sms fonctionnent (d'après ce qu'on m'a dit), mais en revanche je pense que tout ce qui est bluetooth & co, ça doit pas trop fonctionner.
Par contre, faire le choix de plasma-mobile a l'avantage d'être commmunautaire, et ne dépend pas du bon vouloir d'une société.

En tout cas, je reviendrais avec une news pour vous informer de ma migration sur plasma mobile et mon retour d'expérience.